D’où vient…. Meunier, tu dors

D’où viennent ?...

A la fois berceuse et chanson d’apprentissage, cet air est recensé depuis au moins le XIXème siècle dans différentes régions de France. Il a pu exister plus tôt sous une forme « galante », le personnage du meunier étant souvent associé, dans la tradition, aux effusions amoureuses. Dans la comptine, c’est la répétition des paroles qui est supposée provoquer le sommeil des tout-petits !

 

Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop vite

Meunier tu dors, ton moulin, ton moulin va trop fort

Ton moulin, ton moulin va trop vite

Ton moulin, ton moulin va trop fort

Ton moulin, ton moulin va trop vite

Ton moulin, ton moulin va trop fort

Meunier tu dors, les nuages, les nuages viennent vite,

Meunier tu dors, et l'orage et l'orage gronde fort !

Les nuages, les nuages viennent vite,

Et l'orage et l'orage gronde fort !

Les nuages, les nuages viennent vite,

Et l'orage et l'orage gronde fort !

             Le vent du Nord A déchiré la toile

            Meunier, tu dors Ton moulin est bien mort

Résultat de recherche d'images pour "Meunier tu dors"

 

 

 

 

HISTOIRE DE MOTS